Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui suis-je ?

Hughel 2
 

Nom : Comeau-Montasse

 

Prénom : Thibault

 

Âge: 30 ans

 

Job: préparateur documentaire à la centrale nucléaire du Tricastin (prestataire pour EDF)

 

Localisation: Saint-Paul Trois Châteaux, Drôme, Rhône-Alpes, France, Planète Terre, réalité n°246820 de la simulation créatrice

 

Passions: musique, jeux vidéos, jeux de rôle, lecture et, bien sûr, écriture

 

M'ECRIRE

 

LIEN VERS MON NOUVEAU BLOG

Citation du jour

  « On ne fait rien d’extraordinaire sans hommes extraordinaires,

  et les hommes ne sont extraordinaires que s’ils sont déterminés à l’être. »

 (Charles de Gaulle)

Ma Muse personnelle

 

rei.jpg

21 septembre 2005 3 21 /09 /septembre /2005 22:52

Nom : TLOSMA SECONDUS


Désignation système : UL115.082


Profil Planétaire : monde fantôme


Niveau de Dîme : Aptus Non


Population : 300.000


Garnison : 15.000


         Tlosma-II fait partie de ces mondes qui dissimule bien des bizarreries. Cette grosse planète terrigène avait autrefois été un monde verdoyant à la production agricole ultra-intensive capable d'alimenter plus d'une centaine de milliards d'individus. Mais une vingtaine d'années auparavant, Tlosma-II fut attaquée par une énorme flotte ork du clan des Bad Moon, en provenance de l'empire de Balur. Cette attaque entra dans l'histoire comme l'invasion la plus rapidement et la plus facilement annihilée. Car le big boss qui avait mené cette Waaahg avait voulu sortir du Warp aussi près que possible de la planète, afin de ne pas être trop longtemps sous le feu des vaisseaux impériaux et d'engager rapidement des manœuvres d'abordages. Il s'était entouré d'un grand nombre de ce qu'on peut considérer comme des « savants » orks, qui avaient reçu pour tâche d'établir les paramètres d'approche. Leurs calcules avaient été parfaits à une exception prêt : il ne savaient pas où se trouverait la lune de Tlosma-II lorsqu'ils arriveraient.


          L'astre satellite s'était trouvé à moins d'un kilomètre juste devant leur point de sorti, et la vitesse à laquelle ils furent expulsés du Warp ne leur avait pas permis de l'éviter. Les vaisseaux de combats, qu'ils aient été de simples frégates ou de puissants destroyers, avaient été entièrement oblitérés une fraction de seconde plus tard. Mais les quelques dizaines de rocks avaient eut un impact totalement inattendu. Ces énormes astéroïdes que les orks utilisaient pour envahir une planète en les faisant s'écraser dessus avaient percuté la lune si violemment qu'elle fut déviée de son orbite de gravitation. Attirée par la force gravitationnelle de Tlosma-II, elle s'était écrasé sur la planète et s'y était enfoncé profondément pour oblitérer la moitié de sa masse.


         Depuis ce jour, ce monde a totalement changée. Il est désormais connu sous le surnom d'Extrémia. Il ne tourne sur lui-même qu'à raison de 493 jours standards par cycle, et son sol autrefois verdoyant avait été transformé à jamais en un désert de roches où rien ne pouvait plus pousser. Mais l'Imperium avait insisté pour qu'une population de mineurs soient implantés sur cette planète pour y extraire les précieux matériaux mis à nu par l'impact lunaire. Du moins, tant qu'il était encore possible d'y survivre.


         Car ce monde porte très bien son nom. Extrémia est en même temps une fournaise et un glaçon. Sa surface est en permanence divisée en deux, avec un côté calciné par l'énergie solaire, et l'autre totalement gelé, leur limite ne se déplaçant que très lentement. Cette fine bande d'équilibre est d'ailleurs le seul lieu encore habitable sur cet enfer, où ses quelques colons vivent sur d'énormes citées mobiles avec d'innombrables équipement de forage et d'exploitation minière. Tandis que d'un côté, le soleil chauffe la surface sans jamais lui permettre d'évacuer l'énergie, de l'autre, une nuit qu'on pourrait penser éternelle faise geler la moindre goutte  de sueur.


Il existe trois cités mobiles sur lesquelles la population effectue des forages et de grandes mines à ciel ouvert. Lorsque la zone sur laquelle ces villes se trouve est sur le point d'être éclairée par le soleil, elles se déplacent de quelques centaines de kilomètres et reprennent le travail, souvent sur une zone d'exploitation qui avait été abandonnée plusieurs mois auparavant. Cette population nomade est très dépendante de l'approvisionnement en ressources alimentaires, car rien ne peut plus pousser sur ce roc stérile, mais par contre, ses exportations de minerais sont une véritable bénédiction pour les industries fines des cités-ruches ou du monde-forge Accatran, le principale client de Tlosma-II.

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2005 3 21 /09 /septembre /2005 22:49

Nom : ERIDIOS


Désignation système : UL115.111


Profil Planétaire : monde glaciaire


Niveau de Dîme : Medium


Population : 25 milliards


Garnison : 11 millions - les Légions Argentées d'Eridios


Le climat glacial d'Eridios a obligé sa population à prendre des mesures drastiques pour lutter contre le froid dès les premiers pas de la colonisation de cette planète. Les villes ont été construites sous la terre avec de puissants système énergétiques libérant une agréable chaleur dans tous les complexes civils. Certaines villes sont totalement enterrées tandis que d'autres sont partiellement exposées à la surface, protégées du froid par un épais dôme qui sert également à concentrer la chaleur du soleil lointain.


La principale richesse d'Eridios consiste dans les cristaux de quartz à impulsion ionique que l'on ne trouve que sur quelques planètes dans tout l'Imperium. Ce matériaux est très utile pour construire certains systèmes énergétiques de haut niveau, ou pour concevoir des armes à résonance psychique, et est donc très demandé par les industries impériale et l'Adeptus Mecanicus. Grâce à cette matière abondante et extrêmement rentable, Eridios a réussi à devenir l'un des mondes les plus prospères du secteur d'Hullerstorm, donnant ainsi à sa population un très haut niveau de vie.


Au début de l'entreprise de colonisation, seule la moitié du territoire d'Eridios avait été jugé habitable. Mais au fur et à mesure que la population s'habituait au froid de la surface et développait des technologies adaptées aux condition avec les bénéfices du commerce local, des terrains que l'on croyait hostiles furent eux aussi colonisés en un rien de temps. D'autres cités souterraines et d'autres mines furent construites jusque dans les régions polaires, augmentant de plus en plus la puissance économique d'Eridios.


Les exploitations minières sont pour la plupart détenues par des entreprises privées dirigés par des maisons nobles de la planète. La plus importante d'entre elles est la maison des Silvserteins, qui détient près de la moitié des sites d'extraction de ces précieux cristaux. Grâce au profits générés par cette ressource, cette famille a acheté tous les terrains de la lune d'Eridios, Silvermoon, et y a fait construire d'énormes chantiers navals privés. Les vaisseaux qui y sont construits sont principalement destinés aux guildes marchandes et aux riches particuliers, mais il arrive parfois qu'en des temps de nécessité la flotte impériale commande la construction d'un croiseur ou de plusieurs frégates moyennant finance. Personne sur Eridios ne peut ignorer le pouvoir économique et l'influence des Silversteins.


Mais malgré son niveau de vie très aisé, ce monde glacial maintient une tradition militaire forte, avec la constitution de régiments de la Garde Impériale tous les deux ans. Les Légions Argentées d'Eridios sont réputées dans tout le secteur de Hullerstorm pour la qualité de leurs équipements et pour leur efficacité en combat. Ce sont des troupes d'élite qui rassemble des citoyens très éduqués capables d'utiliser leurs nombreuses connaissances sur le champ de bataille, et de réfléchir rapidement à la meilleure solution à adopter. Toutes les familles nobles d'Eridios entretiennent d'ailleurs des traditions sur la formation d'officiers militaires supérieurs parmi leurs membres, principalement chez les Silversteins. Les Légions Argentées ont également la fierté d'avoir été choisies pour protéger le monde-temple d'Ouragos, la perle de pureté du secteur qui, pourtant, était bien plus proche des régiments de Hullorden. C'est une chose dont ils aiment se vanter devant les autres régiments de la Garde, qui les respectent ou les envient en retour.



Partager cet article

Repost0
21 septembre 2005 3 21 /09 /septembre /2005 22:47

Nom : OURAGOS


Désignation système : UL115.041


Profil Planétaire : monde-temple


Capitale : Isanam


Niveau de Dîme : Médium


Population : 28 milliards


Garnison : 7 millions - les Légions Argentée d'Eridios


Troupes spéciales : L'Ordre du Cœur Valeureux, Adepta Sororitas, 3200 sœurs de bataille.



Ouragos est un monde verdoyant et magnifique décrit comme un véritable paradis par les innombrables pèlerins qui s'y sont rendu en suivant le chemin de Terra. Car cette planète est l'une des principales étapes du long pèlerinage vers le berceau de l'Humanité, et sa surface est recouverte de temples gigantesque aux ornementations somptueuse à la gloire de l'Empereur-Dieu. Des jardins aux fleures sans saison entourent les lieux de prière et de recueillement en posant une touche de rêve à la vision de ce lieu béni, laissant dans les souvenir des pèlerins une image d'idéal absolu.


Pourtant, Ouragos n'a pas toujours été aussi parfait, et son culte a beaucoup souffert durant le Règne du Sang de l'Archi-Traître Vandire. Durant des siècles, les armées de l'Eclésiarchie meurtrissaient la population, tyrannisaient les pèlerins, et massacraient ceux qui osaient se rebeller. Mais depuis, les nouveaux maîtres de la foi impériale ont restauré la beauté de ce monde, et retrouvé l'honneur perdu des temples dont la seule fonction a toujours été de vénérer l'Empereur. Ouragos est un havre de paix et de tranquillité puissamment défendu derrière les nombreuses patrouilles de la flotte et les troupes d'élite qui sont postés au sol.


Car en plus des quelques millions de soldats des Légions Argentées d'Eridios, ce monde a le privilège d'être protégé par les véritables symboles de pureté vivants que sont les sœur de bataille de l'Ordre du Cœur Valeureux. Forte de plus d'un millier de combattantes, ces filles de l'Empereur gardent les lieux sacrés et les reliques impériales avec plus de dévotion que n'importe qui. Fières protectrices des biens et des membres de l'Eclésiarchie, elle sont l'image même de l'idéal recherché par tous ceux qui croient en la force de l'Humanité, et ont prouvé plusieurs fois leur valeur lors de mission ordonnées par l'Inquisition.


Partout dans le secteur de Hullerstorm, on parle d'Ouragos comme d'un lieu béni et oublié du Mal. Un lieu où il fait bon vivre et dont la population est la plus heureuse de tout le secteur. Cependant, seuls les plus riches citoyens de l'Imperium peuvent se permettre d'habiter sur ce monde privilégié. Les autres ne peuvent que venir y prier.

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2005 3 21 /09 /septembre /2005 22:46

Nom : RYNN


Désignation système : UL115.030


Profil Planétaire : planète Adeptus Astartes, agri-monde


Niveau de Dîme : Aptus Non


Population : 28 milliards


Capitale : New Rynn City


Garnison : 11 millions - Forces de Défense Planétaires


Troupes spéciales : chapitre Adeptus Astartes des Crimson Fist - 1000 space marines


Malgré sa proximité avec l'empire de l'Archi-pyromane de Charadon, le monde de Rynn a traversé les millénaires tout en conservant sa pureté et sa beauté. Recouverte d'immenses océans percés de nombreux petits archipels verdoyants, cette planète a été choisie par le fier chapitre des Crimson Fist pour devenir leur monde-forteresse. Ces spaces marines ont toujours su contenir la menace ork et l'empêcher de venir souiller la surface de Rynn. La population qui s'y trouve et qui entretient d'une certaine manière le chapitre se sent plus en sécurité que sur n'importe quel autre monde du secteur, et témoigne constamment de sa gratitude envers les puissants guerriers de l'Empereur.


La forteresse du chapitre se trouve sur le pôle nord de Rynn, entourée par de nombreuses lignes de défenses protégées par les FDP qu'ils entraînent personnellement de temps en temps. Cette région glaciaire est la plus grande surface émergée de la planète, mais également la moins accueillante, ce qui ne gêne pourtant pas les spaces marines, bien au contraire.

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2005 3 21 /09 /septembre /2005 22:38

Nom : ACCATRAN


Désignation système : UL05.020


Profil Planétaire : Monde Forge Adeptus Mecanicus


Niveau de Dîme : Aptus Non


Niveau de Production : II-Extremis


Population : 230 milliards (180 milliards de cybernétiques)


Garnison : 150 millions (forces mécanisées de l'Adeptus Mecanicus)


Comme tous les mondes-forges, Accatran est entouré de mystères que seuls les hauts membres de l'Adeptus Mecanicus connaissent. Protégé derrière une large flotte de défense ainsi que des dizaines de stations militaires spatiales et de bastions lunaires, la surface de cette planète aride et semblable à Mars abrite des merveilles de technologie. Dans les immenses complexes souterrains et les gigantesques dômes de constructions, des milliards de machines travaillent jour et nuit pour fabriquer les équipements les plus sophistiqués de l'Imperium. Ce monde n'est qu'une seule et même usine aux dimensions titanesques qui alimente une trentaine de planètes et mène des recherches sur la sainte technologie du Dieu-Machine.


Dans des hangars faisant la taille d'une frégate de la flotte, les titans de la Legio Destructor dorment de leur sommeil profond, et sont bénis un millier de fois chaque jour par les serviteurs mécaniques qui les entretiennent. De temps en temps, l'un d'eux est réveillé afin d'entraîner l'équipe qui est chargée de le piloter, afin de ne pas laisser le lien entre la machine et les hommes se briser. Et parfois, certains titans sont emportés dans des capsules aussi grandes que des cathédrales pour les transportés vers une flotte de guerre qui les emploiera dans un conflit, quelque part dans le système ou au-delà.


Aucun ennemi n'a jamais percé les défense orbitales d'Accatran, et seuls des fous oseraient attaquer cette planète sans être dotés d'une flotte d'au moins un millier de croiseurs. Ce monde est un symbole de la puissance du Dieu-Machine, que même ses alliers ont appris à craindre et à respecter.



Eléments de la Legio Destructor :

  • Titan Imperator : 1
  • Titans Warlord : 35
  • Titans Warhound : 150

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2005 3 21 /09 /septembre /2005 22:31

Nom : HULLORDEN


Désignation système : UL05.011


Profil Planétaire : monde-ruche, capitale de secteur.


Niveau de Dîme : Exactis Extremis


Population : 180 milliards


Garnison : 21 millions - la Garde de Fer de Hullorden


Capitale : Primus Hullor


Gouverneur planétaire : Agrant Sloverus



Lorsque la croisade de reconquête de l'Empereur atteignit la planète Hullorden, la civilisation qui la peuplait était celle qui avait le moins régressé durant le long isolement. De magnifiques cités s'élevaient en l'honneur des dieux des étoiles qui viendraient un jour rappeler ce monde à la lumière. Il n'y eut aucune résistance pour s'intégrer au sein de l'Imperium, et c'est ainsi que Hullorden devint rapidement capitale du système Hullerstorm.


Mais au cour des millénaires qui se sont écoulés depuis cette époque bénie, la situation a bien changé. Hullorden n'est désormais plus qu'une gigantesque planète-ruche surpeuplée et sur-polluée dont la population travail continuellement pour fournir à l'Imperium les équipements nécessaires à sa survie. Sans les ressources alimentaires importées depuis l'agri-monde de Harvest, les habitants mourraient tous de faim en moins d'un mois. Car à part les sept grandes cité-ruches et les innombrables usines ou mines qui recouvrent la surface, tout n'est plus que désolation. L'air est rempli de vapeur nauséabondes qui se concentrent au niveau du sol, tandis que les plus acides remplissent des lacs et des rivières toxique capables de dissoudre un corps en moins d'une demi-journée, et dans lesquels rien ne peut survivre. L'unique océan qui existe encore sur Hullorden est utilisé comme décharge par les industries de la planète, tout comme la seconde lune Dorank.


Cependant, la puissance de Hullorden reste incontestable, principalement grâce à ses immenses régiments de la Garde de Fer. Bien équipés, bien entraînés et extrêmement nombreux, ces troupes gardent toutes les planètes du centre du secteur Hullerstorm. Recrutées parmi la toutes les couches de la population des cités-ruches, elles possèdent donc non seulement de féroces combattants issus des gangs, mais aussi de célèbres officiers stratèges sélectionné au sein des familles nobles et éduquées. Ces régiments sont donc parfaitement capables d'effectuer toute sorte de mission sur les différentes planètes du secteur, et peuvent compter sur les capacités de réapprovisionnement colossales des usines de leur planète natale. Grâce à elles, la Garde de Fer compte plus de véhicules blindés que n'importe quel autre faction impériale de Hullerstorm.

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2005 3 21 /09 /septembre /2005 22:06

PLANETES IMPERIALES


Classées par numéro d'identification. Ces numéros ont été attribués après l'Hérésie d'Horus et la formation de l'Imperium, les planètes étant numérotées par ordre d'importance, puis de colonisation. Le secteur Hullerstorm est le 115ème secteur du Segmentum Ultima.
_
_
SYSTEME ULTIMA ANTALIS (115.01)
115.011_HULLORDEN

115.012_HARVEST
115.013_PHOBIUS
115.014_TABRIS
_
_
SYSTEME ACCATRAN (115.02)
115.020_ACCATRAN

_
_
SYSTEME RYNN (115.03)
115.030_RYNN

_
_
SYSTEME VAROS (115.04)
115.041_OURAGOS

115.042_LOSIRIA
_
_
SYSTEME TASSIDUS (115.05)
115.051_ARMIDA
115.052_DUNERRE

115.053_MEPHILIS
_
_
SYSTEME XAVIOS (115.06)
115.061_JAGARIUS
115.062_VALOS
115.063_CADERIS
_
_
SYSTEME HYXIA (115.07)
115.071_DESTINIOS
115.072_VOGEN
_
_
SYSTEM TLOSMA (115.08)
115.081_TLOSMA PRIME
115.082_TLOSMA SECONDUS

_
_
SYSTEME YTHENDOR (115.09)
115.091_JALVIA
115.092_HAMALYA
_
_
SYSTEME TRESKAN (115.10)
115.101_ARRAKIS
115.102_LORNA
115.103_TARRENTUS
_
_
SYSTEME ERIDIOS (115.11)
115.111_ERIDIOS

_
_
SYSTEME KORES (115.12)
115.121_KORES
_
_
SYSTEME BLACKWATER (115.13)
115.131_BLACKWATER
_
_
SYSTEME BORAS (115.14)
115.141_BORAS MINOR
_
_
SYSTEME JENKIR (115.15)
115.151_ISHBAL
115.152_TURGANOS
115.153_CIRITH

_
_

Partager cet article

Repost0